Le projet

Une voiture adaptée pour Alaïs

Bonjour à tous et toutes !

Je m’appelle Alaïs et je suis en situation de handicap. J’ai une maladie neuromusculaire qui affaiblie mes muscles et me fatigue au quotidien ; cette situation ne changera pas ! Je suis étudiante en Master 1 de psychologie cognitive et ergonomie, à Dijon.

En juin 2017, je suis pour la première fois montée dans un véhicule adapté avec mon fauteuil ! Ce type de véhicule existe bel et bien, et nous l’avons découvert lors de la « Journée des familles », de l’AFM près de Paris. Pour conduire, il me faut un véhicule homologué, en boite automatique, qui peut être conduit à l’aide d’un joystick et des commandes électroniques. Je dois pouvoir m’installer au volant directement depuis mon fauteuil sans faire de transfert, en entrant par le coffre grâce à un haillon automatique ! Il n’existe que deux véhicules homologués pour ma situation : le Kia Soul et le Skoda Yéti. A chacun de mes essais, j’ai été totalement émerveillée de l’intelligence et la technologie présentes dans ces équipements.

 

 

Le 7 août 2017, je suis partie à Versailles pour faire mon évaluation d’aptitude à la conduite, qui atteste que je suis apte à conduire et qui m’indique quel matériel est le mieux pour moi, grâce à un moniteur de conduite et une ergothérapeute présents ce jour-là. J’ai conduis 40 mns sur un parking pour me familiariser avec la conduite en joystick 4 voies (direction – frein/accélération sur la même manette) avant de partir conduire 1H en agglomération en « maîtrisant » seule la direction, le freinage et l’accélération, sous la surveillance accrue du moniteur (j’ai blessé personne il paraît :-)). Ces évaluations coûtent déjà 300 €.

Autre problème : le prix du véhicule ! Que ce soit chez Kia ou Skoda, les prix avoisinent très facilement les 100 000 €  … Ces prix sont justifiés par l’achat du véhicule neuf, le décaissement (abaisser l’arrière de la voiture, modifier le réservoir essence et le pot d’échappement etc…), automatiser l’ouverture du coffre, l’ancrage du fauteuil au sol pour la sécurité, et enfin, le système de conduite en joystick. Pourtant, ces voitures se vendent : mais les acheteurs utilisent tous la méthode du financement participatif.

C’est pour cela que, nous avons fini par créer une association au nom d’Autonomie Pour la Vie (APLV), créer ce site internet, créer une page Facebook, et enfin, une cagnotte participative sur le site leetchi.com sur laquelle vous pouvez vous rendre pour faire un geste!

Un journaliste du journal local « Le Bien Public » a repéré la création de l’association et est venu m’interviewer avant son lancement. Nous avons eu le droit à la première page de l’édition locale.
Un second journaliste d’une radio locale est également venu récemment.

Enfin, je compte passer le permis de conduire l’été prochain (2018) à Bordeaux en formule intensive par stage de 15 jours dont 3h par jour. Seule trois auto-écoles en France proposent cette formule de permis en embarquement fauteuil avec conduite en joystick (Berck, Bordeaux, Versailles).

Nous comptons qu’il nous faudra au grand minimum 2 à 3 ans pour réunir tous les fonds nécessaires au passage du permis, la location sur place, les transports, et enfin et surtout…le véhicule !

Nous comptons très sincèrement sur vous tous pour relayer l’existence de ce projet. Nous savons bien que tout le monde ne pourra pas contribuer, même modestement. Parlez-en autour de vous, partagez le projet régulièrement…

Si vous le voulez, participez en faisant un geste sur la cagnotte Leetchi, ou le compte PayPal, pour cela vous pouvez vous rendre sur « Faire un Don », rubrique du site.




Nous vous remercions du fond du coeur !

Alaïs & sa famille.